Communiqué de presse | Baromètre, Prévention 23/09/2017 | 10:00

De nombreux Français mettent en danger leur sécurité et celle des autres, lors de leurs trajets professionnels*. Pour la première fois, le Baromètre AXA Prévention montre l’ampleur du phénomène : ces conducteurs passent leur temps au téléphone, roulent trop vite et sont très exposés à la fatigue… Par rapport aux autres conducteurs, leur prise de risque est à chaque fois plus excessive.

Ils sont ultra-dépendants au téléphone

8 conducteurs sur 10 utilisent leur téléphone au volant tous usages confondus (vs 6 sur 10 pour l’ensemble des Français).

Passer un appel ou y répondre, envoyer un SMS… lorsque le véhicule est un lieu de travail, ou considéré comme son prolongement, les actifs sont encore plus accros à leur téléphone au volant.

Parmi eux :

·         65% téléphonent (vs 39% pour l’ensemble des Français).

·         36% envoient ou lisent des SMS (vs 24%).

·         58% suivent un itinéraire sur le GPS de leur smartphone (vs 40%).

La plus grande prise de risque est de rouler fatigué !

Être un professionnel de la route, c’est conduire longtemps et parfois la nuit, c’est donc être plus fortement exposé à la somnolence.

76% conduisent la nuit, entre 22 heures et 5 heures du matin pour de longs trajets (vs 58% pour l’ensemble des Français). Le problème est que plus d’1 conducteur sur 2 (52%) prend le volant ou continue de conduire alors qu’il se sent fatigué (vs 45%).

Et en plus, ces conducteurs négligent les pauses : 43% conduisent sans s’arrêter pendant 4 ou 5 heures d’affilée (vs 34%).

Ils sont pressés : 9 sur 10 roulent trop vite 

Faire vite, gagner du temps, et c’est l’excès de vitesse assuré pour 88% des conducteurs en trajet professionnel (vs 82% pour l’ensemble des Français).

Ils commettent plus de grands excès de vitesse que l’ensemble des automobilistes. Et ils sont encore plus laxistes sur les excès de vitesse modérés - dans la limite de 20 km/h au-dessus de la vitesse autorisée- qui sont largement répandus et relativisés.

Sur autoroute : 17% d’entre eux roulent à plus de 160 km/h (vs 11%) et 54% à 140-150 km/h (vs 46%).La prise de risque est encore plus importante sur le réseau secondaire, où 29% roulent à 120/130 km/h (vs 23%) et 66% à 100 - 110 km/h (vs 51%).

Ils consomment plus d’alcool

Le mythe du déjeuner professionnel arrosé reste une réalité : 30% des conducteurs prennent le volant après avoir bu plus de 2 verres d’alcool (vs 22% pour l’ensemble des Français). Et 7% prennent le volant après avoir bu 4 ou 5 verres (vs 4%).

Ils sont toujours plus stressés en ville

80% ne s’arrêtent pas au feu orange (vs 77% pour l’ensemble des Français), 41% roulent à 65 km/h (vs 36%) et 49% ne mettent pas leur clignotant pour doubler ou tourner (vs 44%).

Leurs comportements sont encore plus dangereux lorsqu’ils conduisent un véhicule de fonction

Le fait que le véhicule ne leur appartienne pas induirait une forme de déresponsabilisation. Ils sont en effet encore plus nombreux à prendre le volant quand ils sont fatigués (59% vs 45% pour l’ensemble des Français) et à conduire pendant 4 ou 5 heures d’affilée (53% vs 34%). Et ils surpassent tous les excès en matière de vitesse : Ils sont 26% à rouler à plus de 160 km/h sur autoroute (vs 11%) et 60% à ne pas réduire leur vitesse par temps de pluie (vs 47%).

AXA Prévention lance un dispositif d’accompagnement des entreprises pour prévenir les risques routiers.

Dès le 26 septembre, AXA Prévention met à la disposition de tous les chefs d’entreprise, sur axaprevention.fr, un dispositif de soutien qui repose sur un ensemble de services gratuits :

1.     Un autodiagnostic pour établir le bilan prévention de leur flotte automobile : après un questionnaire en ligne sur les pratiques dans l’entreprise, un bilan est généré et assorti de préconisations à mettre en place.

2.     Une boite à outils pour se doter des documents nécessaires à une gestion responsable de leurs véhicules. Une série de documents est téléchargeable.

3.     Un kit de communication est également disponible pour sensibiliser ses collaborateurs incluant vidéo, emailing, affiches, dépliants sur les dangers liés notamment à la vitesse, l’alcool, la somnolence, le smartphone…

Enfin, AXA Prévention s’engage à soutenir financièrement les entreprises qui souhaitent mettre en place une action de prévention ciblée auprès de leurs collaborateurs. Le chef d’entreprise pourra formuler sa demande de soutien financier* directement sur axaprevention.fr.

L’entreprise devient un territoire prioritaire de prévention

Responsabilité pénale du chef d’entreprise, droit à la déconnexion du collaborateur et désignation des salariés infractionnistes : l’engagement et la responsabilité du chef d’entreprise autant que celle de ses salariés sont essentiels pour agir et contribuer ainsi à l’objectif de moins de 2000 morts à horizon 2020.

3 477 personnes décédées en 2016 sur les routes de France métropolitaine.

L’organisation, le management, mais aussi les critères de performance de l’entreprise doivent désormais intégrer au quotidien ces enjeux. Depuis le 1er janvier 2017, la législation a évolué afin de responsabiliser les chefs d’entreprise quant à la fixation d’objectifs et de délais compatibles avec le respect du Code de la route. Elle influe aussi sur les salariés et sur leurs comportements individuels :

  • La loi Travail oblige les entreprises de plus de 50 salariés à garantir le droit à la déconnexion à leurs salariés. Cela vise à garantir l'effectivité du droit au repos mais aussi à limiter aux cas d’urgence les conversations téléphoniques au volant.
  • La loi impose aux chefs d’entreprise propriétaires de véhicules utilisés par leurs salariés de désigner le conducteur ayant commis une infraction routière. 

En octobre 2016, AXA France a été l’une des premières entreprises à signer “l’appel national en faveur de la sécurité routière”. Depuis, un grand nombre d’entreprises signataires se mobilisent pour la sécurité de leurs collaborateurs et une route plus sûre, au travers de 7 engagements concrets.

*Les critères d’éligibilité sont consultables sur axaprevention.fr
Méthodologie de l'enquête du 13ème Baromètre
Enquête AXA Prévention-Kantar TNS Sofres sur le comportement des Français au volant réalisée du 23 décembre 2016 au 10 janvier 2017 auprès d’un échantillon national représentatif de 1476 automobilistes, avec un focus sur les 29% de conducteurs interrogés qui réalisent des trajets professionnels régulièrement.
Cette étude a été effectuée avant la mise en place de la clause de désignation. Depuis le 1er janvier 2017, la loi impose, dans un certain nombre de cas, aux employeurs propriétaires de véhicules utilisés par leurs salariés, de révéler l’identité du conducteur ayant commis une infraction routière.

A propos d’AXA Prévention

AXA Prévention est une association à but non lucratif dont la mission est d’informer le plus grand nombre sur les risques du quotidien. Pour y parvenir, elle mène depuis plus de 30 ans des campagnes nationales de sensibilisation tout en restant présente sur le terrain lors d’actions régionales. Cet engagement sociétal s’inscrit dans la responsabilité d’entreprise d’AXA France.

  • Geoffrey Pautrat

    Geoffrey Pautrat

    Attaché de presse
    Distribution, Épargne, Retraite, Prévention Routière
    Tél: 01 47 74 25 31
    Voir tous ses articles